Sport

Comment atteler un cheval de trait ?

Par Eric GARLETTI , le 23 mars 2022 , mis à jour le 23 mars 2022 - 12 minutes de lecture

Suite à la première partie de notre reportage Harnessing Up a Carriage Horse dans l’édition de février 2021, Sue Millard, l’un des vice-présidents du North West Driving Club, qui a été le first club britannique à vérifier la sécurité des pratiques de tous ses membres, montre une manière correcte et sûre de préparer un cheval d’attelage expérimenté à partir en promenade. Ce n’est PAS la façon de dresser un cheval inexpérimenté, alors n’essayez pas avec un animal qui n’a jamais été en attelage auparavant !

Comment vérifiez l’état de votre véhicule ?

Avant de mettre la voiture sur le cheval, vous devez vérifier que le véhicule est sûr, qu’il est le cheval et (s’il est à 2 roues) qu’il est équilibré.  Assurez-vous que vous utilisez un véhicule approprié et sûr pour ce que vous voulez faire. Vous devez pouvoir entrer et sortir du véhicule rapidement et en toute sécurité. Tous les coussins doivent être fixés et vous devez disposer d’un rail autour du siège, et pour le travail normal, d’un tableau de bord ou d’un cadre de tableau de bord entre vous et les quartiers du cheval.

Entretenir régulièrement votre véhicule

Il est essentiel d’entretenir régulièrement votre véhicule. Les véhicules modernes nécessitent un entretien, les roulements et les arbres sont susceptibles de subir des dommages cachés. Vérifiez que la peinture ne s’écaille pas, ce qui peut signifier que des zones de bois ou de métal ont été endommagées. Examinez en particulier la jonction des arbres et de la carrosserie, notamment pour les arbres en aluminium ou là où les tuyaux ronds se rejoignent en sections carrées ; au niveau de l’arbre oscillant ; et partout où le bois ou le métal est plié, boulonné ou soudé. Vous pouvez alors voir un avertissement de rupture.

Vérifier le marchepied et le floor

Vérifiez que le marchepied et le floor sont sains. Vérifiez que les ressorts sont sains, sans feuilles froissées, et recherchez la rouille et les fissures là où les manilles des ressorts suspendent le véhicule, c’est une zone de stress cachée. Sur un quatre roues, vérifiez que la platine est lubrifiée, pas trop grasse mais pas stiff. Vérifiez que les moyeux de roues sont correctement lubrifiés et que les pneus sont sains, frimés dans leurs canaux s’il s’agit de pneus pleins et à la bonne pression s’ils sont pneumatiques. Si vous avez des freins hydrauliques, vérifiez qu’il y a encore assez de fluide dans le réservoir et que les tuyaux sont sains. Vérifiez également les plaquettes de frein. Vérifiez que les sangles, chaînes, manilles ou boulons de l’arbre de balancier sont sains et correctement serrés à chaque fois que vous nettoyez le véhicule.

Amenez le cheval au véhicule avec le harnais complet (y compris la bride et les rênes). Votre palefrenier doit tenir le cheval.

Tirez sur les arbres pour les mettre en place

Tirez sur les arbres pour les mettre en place, ne faites pas reculer le cheval dans les arbres. (Il est possible de faire reculer le cheval dans le cas d’installations ou de machines agricoles lourdes, lorsque les arbres sont très solides et que les chevaux sont de type placide. Ailleurs, un sabot sur l’arbre peut provoquer une rupture ou une panique). Votre palefrenier peut vous aider en mettant l’arbre offside dans le tug. Les tugs doivent se trouver devant les butées des arbres. C’est une partie importante de votre système de freinage.  Un véhicule à quatre roues peut avoir des boucles fermées aux extrémités des arbres, dans ce cas, des attaches ouvertes sont nécessaires, fixez chacune d’entre elles pour vous assurer que l’arbre reste du côté des chevaux.

Qui a inventé le football américain ?
Voir l’article :
Qui a inventé le football ? Plusieurs hommes revendiquent l’invention de ce…

Maintenant, fixez pour bien atteler votre cheval

 

N’oubliez pas de passer les traits dans les porte-traces sur le chemin de l’arbre à balancier. Les manilles à dégagement rapide sont une bonne idée pour l’extrémité des traits afin que si quelque chose ne va pas, vous ne passiez pas de temps derrière un cheval énervé à essayer de les défaire. Les traits doivent être juste assez longs pour permettre aux remorqueurs de se déplacer off le remorqueur s’arrête lorsque le cheval est en traction. Pour vérifier cela pendant l’attelage, poussez doucement le chariot vers l’arrière jusqu’à ce que les traits soient ensevelis.  N’enroulez PAS les traces autour des arbres s’ils sont trop longs, vous feriez mal aux épaules de vos chevaux ! Faites-les modifier dans votre sellerie locale.

Quel est le plus grand nombre de manches dans un match de baseball ?
A voir aussi :
Combien de temps dure un match de baseball de 9 manches ?…

Comment fixer les sangles de culasse

Fixez chaque sangle de culasse à travers l’agrafe de la hampe en veillant à les fixer à la même longueur, elles peuvent être enroulées autour de la hampe si elles sont trop longues, contrairement aux traits. Vous devez pouvoir passer une main entre les quartiers du cheval et le culasse lorsque le cheval est à l’effort.

 

3 Bande ventrale/dorsale. Vous devez permettre un certain mouvement dans les arbres d’un 2 roues ou d’un 4 roues à arbres fixés, à peu près une largeur de main à la circonférence. Pour un 4 roues à arbres indépendants, la sangle doit être fixée de manière à être confortable mais pas assez lâche pour que les arbres rebondissent.Le conducteur est responsable de veiller à ce que tout soit correct.

 

Ne laissez jamais personne dans le véhicule pendant la mise ou la sortie du cheval.

 

Ne jamais attacher et laisser un cheval dans son véhicule.

 

Enfilez tout ce dont vous avez besoin (gants, imperméables, casquette) avant de commencer :

  1. Prendre les rênes et prendre contact avec le cheval.
  2. Montez dans le véhicule, avant toute autre personne, en gardant le contact tout au long du trajet.
  3. Asseyez-vous et prenez le fouet.
  4. Les palefreniers/passagers peuvent maintenant monter dans le véhicule
Les 5 meilleures baskets à acheter de la collection Air Force 1 de Nike
Ceci pourrez vous intéresser :
‍ La Nike Air Force 1 est devenue un classique au fil…

Quelques conseils de conduite

Le conducteur doit toujours être le first in/last out du véhicule. Ne conduisez JAMAIS depuis le sol, si votre cheval se comporte mal, il peut facilement se détacher du véhicule et devenir incontrôlable. Montez immédiatement dans la voiture

Vérifiez régulièrement que votre véhicule et votre harnais sont sûrs.

Les conducteurs d’événements utilisent des casques de protection, des protections dorsales et des chaussures adaptées pour tous les passagers de leur voiture de marathon. Vous devez faire de même lorsque vous travaillez à la maison et lorsque vous vous déplacez sur la route. Pour toute compétition impliquant une vitesse à travers des dangers, les casques de protection sont obligatoires pour le conducteur, les palefreniers et les éventuels passagers.

Portez des vêtements à haute visibilité si vous êtes sur la route, la seconde supplémentaire qu’ils donnent aux voitures/voitures/motos pourrait être tout ce qu’il faut. Si possible, utilisez des feux de vélo rouges à l’arrière de votre attelage (des feux blancs à l’avant peuvent aussi aider), ils vous rendent, vous et votre cheval, encore plus visibles !

Ne conduisez pas trop vite. Concentrez-vous sur votre propre embranchement, mais faites attention aux autres à tout moment.

Conduisez correctement, à la manière d’un cocher si possible et avec le fouet à la main.

Restez à gauche sur les routes, sauf si la route est très étroite, auquel cas le fait d’être au centre peut empêcher les automobilistes impatients d’essayer de dépasser alors que ce n’est pas sûr.

Faites des signaux manuels de cyclisme, que les autres usagers de la route peuvent comprendre, pour montrer ce que vous avez l’intention de faire (voir le Code de la route). Les signaux de fouet ne doivent être utilisés que dans les convois où tous les conducteurs comprennent les conventions.

Tout savoir sur les événements

Lors d’événements de toute nature, qu’ils soient nationaux ou locaux, soyez courtois envers les assistants, tant les vôtres que ceux de l’organisation. Le mauvais langage et le comportement antisportif sont inexcusables à tout moment. Les secrétaires sont habilités à demander aux offenders de quitter le field ou à refuser les inscriptions futures aux compétitions.

 

Essayez toujours de donner une bonne impression de notre sport. Remerciez les personnes qui vous facilitent la vie au volant, les marcheurs qui se tiennent en retrait off la route, les automobilistes qui ralentissent, les cyclistes qui descendent, les motards qui éteignent off les moteurs et les phares. Un sourire fait du bien, ne coûte rien et fait du bien !

La prévention à ne pas négliger

Ne permettez pas à un cheval de prendre de mauvaises habitudes par votre paresse ou votre étourderie. Demandez l’aide d’un spécialiste pour résoudre les problèmes avant qu’ils ne deviennent trop difficiles à gérer, surtout s’ils surviennent toujours lorsque vous n’êtes pas à la maison.

Ne vous lancez pas dans des disciplines qui sont nouvelles pour vous et/ou difficultes sans les conseils et l’entraînement d’un spécialiste, tant pour le cheval que pour vous. Votre club d’attelage local est votre first ressource – demandez-lui des conseils et d’être orienté vers des enseignants appropriés.

Dételer son cheval

Même si vous êtes fatigué ou affamé, cette phase est cruciale. Vous devez apporter autant de soin que vous l’avez fait lors de la mise en place. Le faire avec soin ne prend pas plus de temps et peut vous éviter, ainsi qu’à vos assistants et à votre cheval, de vous blesser.

  1. 1 Le palefrenier descend pour tenir le cheval
  2. 2 Les passagers, s’il y en a, descendent
  3. 3 Le conducteur pose son fouet et descend le dernier, en tenant les rênes.
  4. 4 Ne laissez JAMAIS personne dans le véhicule
  5. 5 Ne JAMAIS attacher et laisser un cheval dans son véhicule.
  6. 6 Repliez les rênes et attachez-les

Détachez :

  1. Bande ventrale/dorsale
  2. Culotte de cheval
  3. Traces (inverse de la mise en place

Tirez le véhicule en arrière et éloignez le cheval avant de retirer tout harnais. NE JAMAIS prendre off la bride ou les rênes d’un cheval d’attelage alors qu’il est attaché au véhicule de quelque manière que ce soit.

Eric GARLETTI

D'un naturel passionné par les nouvelles technologies, les crypto et la nature (oui ce n'est pas antinomique) je rédige pour quelques sites pour le plaisir. Dans la réalité pour ce blog, c'est une IA qui rédige le contenu et cela me sert de test pour mieux comprendre le fonctionnement de Google.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.