Vie quotidienne

Comment construire un voilier ?

Par Eric GARLETTI , le 21 mai 2022 - 11 minutes de lecture
Comment construire un voilier ?

Comment construire un voilier – Matériaux et techniques
Si vous vous êtes déjà demandé comment construire un voilier, cet article est pour vous. Dans cet article, nous passerons en revue les matériaux et les techniques nécessaires, ainsi que le temps requis. Nous examinerons également les précautions à prendre en matière de sécurité. Enfin, nous aborderons les aspects sécuritaires de la navigation sur un voilier. C’est parti ! Lisez la suite ! Et n’oubliez pas de partager vos expériences dans les commentaires ci-dessous !

Construction d’un voilier

Un voilier se compose de plusieurs parties différentes. La quille est située au fond du bateau. Cette partie est l’épine dorsale de la structure du bateau et sert de colonne vertébrale aux membres du cadre. Elle contrôle également le mouvement latéral de la voile principale. Une autre partie importante d’un voilier est le gouvernail, qui dirige le flux d’eau. Les voiliers ont un ou plusieurs mâts, en fonction de leur utilisation. La plupart des voiliers n’ont qu’un seul mât, mais certains bateaux sont conçus avec deux mâts ou plus, remplissant des fonctions distinctes.

Les voiliers modernes sont construits à l’aide d’un joint “boîte à chaussures”. Ce joint est conçu de manière à ce que la coque et le pont se chevauchent avant l’utilisation de fixations mécaniques. Les liants chimiques sont d’excellents agents d’étanchéité. La fibre de verre peut être utilisée pour fixer le joint coque-pont. Une fois le pont construit, vous pouvez ajouter les finitions et les systèmes électriques et de plomberie. Vous êtes alors prêt à tester les performances de votre voilier !

Un autre matériau utilisé dans la construction des voiliers est le ferrociment, qui constitue une alternative moins coûteuse. Ce matériau n’est toutefois pas très durable et peut rouiller en raison de la pénétration de l’eau. Il doit également être posé en une seule pièce et peut demander beaucoup de travail. En outre, certaines compagnies d’assurance bateau ne couvrent pas ce matériau. Pour aggraver les choses, si les voiles sont trop vieilles, elles peuvent facilement se détacher.

Un autre facteur de la construction d’un voilier est la vitesse. Si les méthodes traditionnelles sont plus coûteuses et prennent beaucoup plus de temps, les innovations les plus récentes nécessitent moins de temps. Naviguer sur un voilier dans un délai raisonnable est essentiel si vous voulez profiter de votre voyage en voilier. C’est aussi une expérience agréable. N’oubliez pas de suivre ces étapes, et n’oubliez pas de vous amuser ! La construction d’un voilier est non seulement un art, mais aussi une science !

Le matériau que vous choisissez pour votre voilier est important. Vous ne devriez jamais utiliser de l’acier ou de l’aluminium dans la construction d’un voilier, à moins que vous ne soyez un menuisier très expérimenté. Bien que vous puissiez utiliser de l’acier pour votre voilier, il est un peu lourd et aura beaucoup plus de poids qu’un bateau en aluminium ou en fibre de verre. De plus, l’acier de soudure est sujet à la rouille, alors assurez-vous de bien le protéger de l’eau lorsque vous le construisez.

Est-ce rentable d'installer des panneaux solaires ?
Lire aussi :
Quelle est la durée de vie moyenne d’un panneau solaire ? Le…

Matériaux utilisés

Les voiliers sont très chers et les matériaux utilisés pour les construire peuvent l’être aussi. L’un des matériaux les plus chers est la coque, nécessaire à la construction d’un voilier. Vous pouvez économiser de l’argent en utilisant des coques en fibre de verre plutôt qu’en bois. Les matériaux utilisés pour construire la coque sont coûteux et la qualité de ces matériaux dépend de la façon dont ils sont fabriqués. Pour un meilleur résultat, essayez de choisir une coque en fibre de verre.

Avant de commencer, assurez-vous que vous avez les bons matériaux. La coque est la partie la plus importante de votre voilier. Cette partie est faite de fibre de verre et est constituée de brins aléatoires. La fibre de verre de meilleure qualité a une épaisseur de cinq millièmes de pouce pour éviter le dégorgement des motifs. Une fois la fibre de verre appliquée, vous devez utiliser du Gelcote pour la durcir. Le Gelcote est une résine chimique qui réagit avec le catalyseur pour durcir la fibre de verre et en faire un matériau solide.

Les autres matériaux utilisés dans la construction d’un voilier sont le liège, le verre E et la fibre de carbone. Le liège est souvent utilisé pour le pontage et est plus cher que le bois. Mais si vous recherchez une alternative plus légère, vous pouvez également essayer la fibre de carbone. Certains voiliers sont dotés de renforts en aramide pour que la coque reste rigide et légère. Cependant, la fibre de carbone est extrêmement chère et nécessite des températures élevées. Son utilisation dans les voiliers n’a pas encore été réglementée.

L’acier et l’aluminium sont des matériaux résistants, mais pas aussi solides que les matériaux composites. Si l’acier est le matériau le plus courant pour les voiliers, il peut aussi être cher. Les matériaux composites sont plus légers et moins chers, mais il faut s’assurer qu’ils sont aussi solides que l’acier. Ce matériau est devenu la méthode la plus populaire pour construire un voilier depuis les années 1970. Il existe un autre matériau, le ferrociment, qui est une maille de ciment recouvrant une armature métallique. Cette maille est étirée pour épouser la forme de la coque.

Le contreplaqué est un autre matériau courant pour les voiliers. Le contreplaqué est facile à plier et moins cher que les bois naturels. Il doit s’agir de contreplaqué marin si possible, mais tous les types doivent être imperméabilisés. Il doit également être enduit de résine époxy ou d’huile de lin bouillie. Enfin, il doit être traité avec une épaisse couche de peinture pour le protéger des éléments et maintenir sa structure pendant longtemps.

L'établi de bricolage Black and Decker : Un excellent jouet pour vos enfants
A voir aussi :
Vos enfants s’intéressent-ils aux arts, à l’artisanat et à tout ce qui…

Techniques

Il existe plusieurs techniques pour construire un voilier, mais les plus importantes ne sont pas forcément évidentes. Le choix des bons plans et des bons matériaux peut grandement influencer la qualité globale du bateau. Vous devez étudier attentivement le plan du bateau pour déterminer comment il est construit et quel poids il peut supporter. Si possible, achetez les plans d’un concepteur de bateaux et copiez les mesures directement du plan. Toutefois, vous pouvez également vous aider de photographies et d’illustrations pour vous faire une meilleure idée du bateau fini.

Les voiliers traditionnels ont une quille, l’élément structurel central qui va de la proue à la poupe sur la ligne médiane. Elle fournit du lest pour la stabilité et la résistance à la dérive en se déplaçant sur l’eau. La quille comporte également une poutre interne appelée carène. La quille renforce également le joint entre la coque et les membres supérieurs. Le pont avant est constitué de planches dont les bords se chevauchent légèrement, ce que l’on appelle la construction en clins. Cette technique favorise une surface lisse et équitable.

Si vous êtes novice ou si vous voulez simplement un bateau qui ne vous prendra pas beaucoup de temps, la construction en clins est un excellent choix. La coque peut être construite en contreplaqué ou en planches de cèdre, selon votre niveau de compétence. Les deux types de bois sont relativement peu coûteux mais nécessitent une certaine planification. Vous pouvez utiliser du contreplaqué pour construire un voilier compatible avec la cartouche avec des compétences modérées et un faible coût.

Le choix du bon matériau pour la coque du bateau est une autre considération importante. Le choix du bon bois déterminera la durabilité du bateau, et vous voudrez sélectionner un morceau de bois qui a été séché à l’air libre le plus longtemps possible. Ce bois doit également être correctement fraisé pour que le grain s’aligne correctement. Une fois que vous avez déterminé le bois que vous utiliserez, vous pouvez décider de la quantité dont vous aurez besoin.

Les principaux éléments structurels d’un voilier sont la tête de mât, le banc et le mât. Ces éléments constituent le pont du bateau. La tête de mât supporte le mât et est généralement reliée au mât par des poutres. Le mât peut être soutenu par un gréement dormant ou non. Le gréement aura une tête de mât qui peut être tournée pour ajuster la voile. La base du mât est soutenue par la traverse, tandis que la bôme est suspendue entre le mât et la tête de mât.

Ceci pourrez vous intéresser :
Vous vous demandez comment être à la mode ? Si oui, vous…

Temps nécessaire

De nombreux éléments entrent dans la construction d’un voilier. Par exemple, le gouvernail et la dérive doivent être construits. Ils sont généralement construits comme des unités séparées, le gouvernail étant fabriqué en bois stratifié et la dérive en époxy. L’intérieur du voilier doit également être assemblé, la coque et le pont étant soigneusement nettoyés. Les lignes électriques et de plomberie doivent également être installées. L’intérieur du voilier doit comporter les fenêtres et le reste de l’équipement, ainsi que le système de direction.

Avant de commencer un projet de construction de voilier, il est important de prendre en compte la taille et le coût du bateau. Selon le matériau que vous choisissez, le bateau peut coûter jusqu’à mille dollars au prix de détail. Cependant, vous pouvez répartir le coût sur la durée du projet en achetant quelques feuilles de contreplaqué de 30 $ à la fois. Dessinez les pièces que vous voulez sur chaque feuille et découpez-les. Si vous avez un magasin de fournitures pour bateaux, vous pouvez également créer un compte. Il se peut qu’il vous offre une remise si vous y construisez votre bateau.

Lorsque vous choisissez un kit de construction de voilier, demandez au fabricant quels sont les matériaux dont vous aurez besoin pour mener à bien le projet. Vous aurez peut-être besoin de bois ou de contreplaqué supplémentaire, de quelques chevilles, d’écrous et de boulons, d’un gouvernail ou d’une barre, d’une quincaillerie de pont, de mousse isolante, de tissu de fibre de verre, de goujons et autres accessoires. Plusieurs milliers de dollars seront nécessaires si vous voulez fabriquer un bateau de pêche de cinquante pieds.

Une fois que vous avez un projet en tête, vous pouvez commencer à construire la coque. La plupart des constructeurs de voiliers fabriquent une gamme spécifique de voiliers. Ces modèles sont généralement dessinés à l’aide de méthodes de conception informatisées. Ensuite, on fabrique un bouchon en bois, qui est poncé et poli. Il est ensuite recouvert d’une finition lisse pour faciliter le retrait des matériaux et éviter d’autres dommages. Cependant, vous devrez planifier ce processus et vous assurer que vous ne perdez pas de temps.

Dans le cas d’un voilier fabriqué, le fabricant a déjà tout prévu pour vous, y compris les différents équipements, les moteurs, les voiles et l’aménagement intérieur. Ensuite, les pièces sont assemblées et expédiées. La plupart des voiliers sont équipés d’un moteur et d’un moteur diesel, et certains ont même des quartiers d’habitation. Le processus de fabrication peut être achevé en quelques mois seulement. En définitive, le coût et le temps nécessaires à la construction d’un voilier dépendent de la qualité et de la conception du produit final.

Eric GARLETTI

D'un naturel passionné par les nouvelles technologies, les crypto et la nature (oui ce n'est pas antinomique) je rédige pour quelques sites pour le plaisir. Dans la réalité pour ce blog, c'est une IA qui rédige le contenu et cela me sert de test pour mieux comprendre le fonctionnement de Google.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.